Pierre-Romain Valère

L'exil vaut le voyage, de Dany Laferrière

Les mots de Laferrière ne m’embarquent pas. Sa vision n’est pas la mienne, son bavardage lasse mes oreilles, son viril américanisme noir ennuie ma créolité chamarrée… Mais quand le plasticien en lui se réveille, c'est une autre histoire. Beau livre d’artiste. PRV

La fin des hommes de Christina Sweeney Baird, Gallmeister

Ou le retour de la réalisation des femmes par l'enfantement... Le « Fléau », maladie contagieuse fulgurante, ne s'attaque qu'à la gent masculine. Bonne idée, mauvais traitement. Hymne à la supercocantieuse famille anglo-saxonne. Fâcheuse guimauve à l'eau de rose pétrie d'idéologie patriarcale. Chagrinant. PRV

Le cri des femmes afghanes, Anthologie établie et traduite par Leili Anvar, ed. Bruno Doucey

Des poètes afghanes ensilenciées, des mots pour ouvrir l'espace, une traductrice virtuose, la poésie comme arme de résistance... Du dixième siècle à aujourd'hui, quarante et une voix de liberté. PRV

L’étoile Absinthe de Jacques Stephen Alexis, Zulma

Ce roman n’a pas tous ses mots, à nous de créer ceux qui manquent. Manuscrit inachevé, repêché in extrémis, ultime œuvre poétique que la malemort a épargnée... Voyage avec la Niña Estrellita sur le voilier Dieu-Premier, dans le Réalisme Merveilleux de l’auteur culte haïtien. PRV

Le Corps de l’âme, de Ludmila Oulitskaïa, Gallimard

Des échanges d’âmes, des âmes en plénitude, en suspens, en devenir, des âmes trop pleines, des reliquats d’âme, des âmes en transit… Magiques nouvelles pour une autrice russe réfugiée en Allemagne. PRV

Le Dévoué, de Viet Thanh Nguyen, Belfond

Un agent double vietnamien féru de Fanon, un décor parisien, des équipes de bras-cassés, un malfrat philosophe, une écriture nord-américaine. Faux roman noir pour vrai pamphlet. PRV